Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 16:21

Et l'aventure continue... Si la Louve est toujours bien présente, on suit ici principalement sa plus jeune fille, Velvet, qui semble avoir un don pour se mettre dans des situations assez délicates. Dans ce roman, l'auteure étoffe un peu plus les différents personnages tout en nous faisant profiter de sa grande connaissance de l'époque élisabéthaine aussi bien en Europe qu'en Asie. L'écriture est plus fluide, le vocabulaire toujours aussi riche, l'humour bien présent et n'oublions pas la touche de « rouge ». Une bonne détente pour se remettre des fêtes de fin d'années:-)

Repost 0
Published by Carine
commenter cet article
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 17:53

De la cour d'Angleterre sous Elisabeth Ière, à la cour de France sous Catherine de Médicis en passant par Alger et Fez, nous poursuivons ici les aventures de Skye O'Malley, l'attachante Louve d'Irlande. Pas de grande littérature ici, juste un roman bien écrit qui dénote une recherche historique approfondie que ce soit pour raconter les grands évènements ou pour décrire les atours et les repas des nobles et paysans de l'époque. Toujours agréable à lire avec cette petite pointe d'érotisme qui pimente tout le bouquin et qui nous pousse vers le volume suivant:-)

Repost 0
Published by Carine - dans Roman rouge
commenter cet article
29 décembre 2012 6 29 /12 /décembre /2012 15:13

Il s'agit du premier volume d'une série couvrant le long règne de la reine Elisabeth d'Angleterre ; livre rouge sans conteste, il est néanmoins bien écrit et surtout parfaitement documenté sur les us et coutumes des nobles ainsi que du peuple au XVIème et XVIIème siècle. Une fois de plus, la Grande Histoire sert de toile de fond à l'extraordinaire destin d'un personnage de fiction particulièrement attachant qui nous entraîne, au fil des pages, dans des aventures parfois surprenantes, souvent romantiques et toujours passionnantes. Un brin d'humour, un soupçon d'érotisme, pas mal d'émotions en font un roman parfait pour chasser la fatigue et le coup de spleen d'une météo assez morose:-)

Repost 0
Published by Carine - dans Roman rouge
commenter cet article
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 10:03

Si le sujet abordé mérite réflexion, la forme quant à elle aurait mérité d'être retravaillée. Le livre parle d'amour, qu'est-ce que l'amour ?, comment peut-on donner de l'amour et en recevoir ?, pourquoi cette recherche éperdue de l'amour qui parfois nous détruit ?, l'amour maternel si vaste et parfois si absent, l'amour de l'autre si envahissant, l'amour avec un grand A qu'hommes et femmes recherchent à tout prix... Certains passages sont éblouissants mais d'autres sont redondants, répétitifs ; certaines pensées sont poignantes, attendrissantes et d'autres sont justes déplacées, dérangeantes, inappropriées. Un livre sans structure, comme un brouillon que l'on n'aurait pas relu et c'est bien triste car on perçoit l'écrivain en devenir qui écrira plus tard sa célèbre et superbe trilogie (Les Yeux jaunes des crocodiles, La Valse lente des tortues, Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi). Un livre qui manque de fluidité, pénible à lire ; un livre de jeunesse qui trouve son rythme sur les dix dernières pages seulement ; un livre qui n'aurait peut-être pas dû être réédité !

Repost 0
Published by Carine - dans Roman
commenter cet article
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 18:19

Voici un roman moderne, aux références multiples à notre monde d'aujourd'hui ; un roman bien écrit, pas de la grande littérature, quelque chose de proche, de compréhensible par tous et néanmoins, tout en finesse dans la description des personnages, des situations, des lieux ; un roman réfléchi et qui fait réfléchir, par son approche et son analyse de la reconstruction d'une société et de l'importance d'une personne sur la dynamique d'un groupe ; un roman humain enfin vu la richesse d'évocation des personnages principaux. Plus optimiste que Barjavel, moins poétique que Bordage, aussi palpitant qu'un bon thriller, c'est plus que de la science-fiction, c'est une vision de notre futur, réaliste et pas très engageante... Et pour reprendre l'épilogue de l'auteur : « Il est encore temps de changer notre société mais il faut s'y mettre maintenant !».

Repost 0
Published by Carine - dans Science fiction
commenter cet article
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 18:05

Si les riches anglais de la City se la jouent en bling-bling superficiel, ceux de la campagne ont une devise : « Ici, tu bois, tu baises, tu montes ou t'es mort ! ». Un chouïa plus spirituel que le tome 1, il n'en reste pas moins un roman totalement inintéressant sauf pour les amateurs de bottes en caoutchouc, de vestes en tweed et de cuisinières Aga ! Passons vite à autre chose :-)

Repost 0
Published by Carine - dans Chick lit
commenter cet article
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 14:36

Encore une lecture, il faut le dire, assez inutile. Epiloguer sur les repas hyper-chic-sans-gluten, les séances pilates à domicile, le feng shui à toutes les sauces et l'habillement super-cool de supra-marque-hyper-connue-et-très-chère, le tout assaisonné de relations extra-conjugales me laisse pantoise ! Encore s'il y avait un peu d'humour... C'est pas vraiment mal écrit, peut-être mal traduit, mais loin de la prose entraînante de Sophie Kinsella.

Repost 0
Published by Carine - dans Chick lit
commenter cet article
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 17:44

Quoi dire de ce roman qui a propulsé son auteure dans le cercle assez fermé de la « grande » littérature. C'est un témoignage, pas toujours finement écrit, parfois assez embrouillé, avec des passages souvent inutiles et beaucoup de répétitions ; il faut attendre les 100 dernières pages pour voir le roman vivre et chanter et là, c'est vraiment de l'émotion qui suinte des mots et des tournures. La fin justifie-t-elle les 300 premières pages, je ne sais pas mais elle peut être lue par tous car elle concerne les noms et sans son nom, l'homme n'est rien. Une critique mitigée pour une lecture qui m'a ennuyée beaucoup avant de m'emporter.

Repost 0
Published by Carine - dans Roman
commenter cet article
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 16:03

<!-- @page { margin: 0.79in } P { margin-bottom: 0.08in } --> Si vous aimez les fables et leurs morales, si les légendes trouvent un écho dans votre coeur, si les aventures épiques vous mettent la tête en émoi, si la poésie déride votre âme, alors ce roman vous emportera. Si vous aimez la langue française dans ce qu'elle a de plus noble et de plus inventif, alors cet hymne à la vie est fait pour vous. Bravo Monsieur Bordage, c'est juste génial :-)

Repost 0
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 10:34

L'auteure nous emmène ici, d'une Angleterre un peu sordide du début du XIXème siècle à l'Amérique, pays du courage et de toutes les libertés. La forme est belle, le fond se tient et les personnages sont attachants même si parfois on se lasse du côté macho du héros et du côté gnangnan de l'héroïne. L'histoire de Cendrillon, sauce « rouge », à lire sous la couette avec une bonne tisane pour faire oublier un rhume un peu tenace.

L'édition de 1972 notifie que le roman est pour « lecteurs avertis » ;-)

Repost 0
Published by Carine - dans Roman rouge
commenter cet article