Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2017 1 10 /07 /juillet /2017 12:57

 

Quelle déception !

Et pourtant, j'avais un superbe souvenir de cet auteur et là, patatras, c'est la cata !

Répétitions après répétitions, on arrive finalement au bout du roman et l'on se dit, tout ça juste pour ça !

Car si l'idée de base est originale, la forme laisse à désirer et les personnages sont peu convaincants et deviennent vite énervants. Qui plus est, le côté thriller est tellement simpliste qu'on découvre rapidement le nom du grand méchant sans vraiment comprendre les motivations profondes qui l'ont emmené à ce lavage de cerveaux systématique.

 

« Anarchiste, indépendant, il ne tolérait pas la bêtise, vaste territoire dans lequel il reléguait sans nuance tous ceux qui n'étaient pas d'accord avec lui. »

 

« Vladimir Rojnov se considérait comme un savant et un chercheur investi d'une mission qu'il résumait par une formulation toute scientifique. Il 'dirigeait' les émotions du malade afin de l'aider à combattre les instincts pathogènes qui le mettaient en conflit avec la société. »

 

Et ce n'est pas le fond un peu vieillot, genre guerre froide, qui m'a déplu, plutôt cette impression d'ensemble d'un manque de consistance. J'ai eu l'impression de lire un roman facile, à ficelles, sur un sujet qui pourtant ne manque pas d'intérêt.

Bon, vu la chaleur caniculaire de ces derniers jours, je suis peut-être passée à côté du sens profond de cet ouvrage ;-)

Partager cet article

Repost 0
Published by Carine - dans Thriller
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Carine
  • Le blog de Carine
  • : Pas de résumé, pas vraiment une critique, juste mes sentiments en quelques mots :-)
  • Contact

Recherche