Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2017 4 04 /05 /mai /2017 21:07

 

Un tout grand merci à Babelio et aux éditions Armada pour ce roman reçu dans la cadre de la dernière Masse Critique.

Bof, bof et bof, et c'est déjà beaucoup…

Un bon script de film, peut-être, avec quelques actions bien violentes qui durent et meublent…

Pour le fond, rien de neuf sous le soleil si ce n'est la mièvrerie du super soldat qui choque un tantinet. Entre des bagarres mortelles à tous les coups, le voilà qui récite à chaque fois les mêmes mantras pour se remettre sur la bonne voie, « Petit Bambou » est dans sa tête ;-)

Pour la forme, ce n'est pas de la littérature jeunesse même si j'y ai pensé un moment et c'est très péjoratif pour les jeunes. Plume minimaliste, sans aucune poésie ni recherche si ce n'est pour quelques termes médicaux assez précis et réactions chimiques bien particulières qui là, sont assénés et répétés tout au long du récit.

De la SF de pacotille qui peut éblouir les amateurs de belles couvertures et encore.

 

« Car la pire des morts se nomme Trahison, tandis que le sacrifice inspire le plus grand des respects. »

 

On est quand même ici à des années lumières d'un Barjavel, d'un Bottero ou d'un Bordage et je ne parle que des auteurs français de SF :-p

Partager cet article

Repost 0
Published by Carine - dans Science fiction
commenter cet article

commentaires