Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2017 7 26 /02 /février /2017 16:24

«Le triporteur» de René Fallet.

Une lecture charmante, pleine d'humour et de poésie.

Un hymne à l'amour et à la liberté.

Une douce mélodie rythmée par le temps qui passe, par le temps qu'il fait.

Un chant d'espoir pour la jeunesse et ses rêves les plus fous.

Un intermède naïf pour les amoureux des fourmis, des escargots, des pissenlits et de la rosée du matin.

Un clin d’œil narquois au monde bêtement matérialiste.

Une médaille pour les habitants du village de Saint-Flebène.

Une apologie de la paresse gourmande, philosophique, constructive et somnolente.

Une symphonie tonitruante pour un match de coupe de France.

Un sourire à la vie sans souci…

 

« Imbibée de courriers du cœur, elle s'identifiait avec la fille-mère abandonnée, la pucelle dévorée de points noirs, la femme de trente ans amoureuse du garçon laitier et l'éternelle-sentimentale-déçue-par-la-vie. »

 

« Privée de fesses, gonflée de seins déjà pessimistes, Marceline Godefroid avait, malgré ses dix-huit ans, le teint d'un dos de vieux missel et des cheveux d'avoine. »

 

« La marche d'Augustine tenait de celles de l'écrevisse, du crapaud, de l'invalide du travail, du poivrot licencié, du canard amoureux et des premiers pas de bébé. »

 

« Cognac, soleil de l'estomac, délice du palais, ruisseau d'astres, flamme des yeux de femme, sang blond des anges bleu marine, cognac, c'est sur l'allègre tympanon des cristaux où l'on boit que je te chanterai ! »

 

« Oh ce baiser… Il était de ceux que l'on raconte sur son lit de mort en murmurant : « Ça valait le coup de vivre et de s'ennuyer soixante ans ». »

 

Une plume merveilleuse, qui se lit comme un poème, qui se boit comme un chocolat chaud, qui se déguste comme une dame blanche, qui donne chaud au cœur et fait sourire et rire et sourire encore.

Une histoire sans prétention, d'un jeune homme sans prétention, d'un rêve, eh bien, qui n'est pas le mien mais qui passe bien car les mots pour le dire sont tellement beaux que le sujet devient finalement secondaire.

Un auteur oublié qui mérite le détour ;-)

Voir les commentaires

Partager cet article

Repost 0
Published by Carine - dans Roman
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Carine
  • Le blog de Carine
  • : Pas de résumé, pas vraiment une critique, juste mes sentiments en quelques mots :-)
  • Contact

Recherche