Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2016 3 23 /11 /novembre /2016 16:52

 

Avis pour le moins mitigé pour ce premier roman de l'auteure.

De l'histoire, il y en a, et quelle histoire, celle de la révolution paysanne et de la montée des idées de Luther en Allemagne au début du XVIème siècle. Mais, pour que l'histoire serve de toile de fond à un récit, il ne suffit pas de jeter sur la page une liste de noms et de lieux…

De l'humour, il y en a aussi, un peu, souvent assez grossier mais il ne m'a pas fait vraiment rire…

De l'amour, parlons-en, il y en a à foison et surtout une successions de raisonnements sentimentaux qui alourdissent le récit au lieu de lui donner une touche légère et romantique…

De l'érotisme, il y en a aussi bien sûr, livre rouge oblige mais les quelques scènes sont tellement longues qu'on en perd le fil…

Conclusion, une belle plume qui ne demande qu'à s'exprimer mais qui manque d'expérience, de rythme et de fluidité.

Néanmoins, pour être tout à fait honnête, la fin rachète en partie l'ensemble du roman qui fait quand même plus de 400 pages.

 

« La mère abbesse avait un dicton : « A coussin mou, âmes molles. » Pour elle, la voie de la perdition était pavée de duvet d'oie. »

 

« Ainsi va la vie, dit-elle en haussant une épaule. Tout ce qui vit meurt trop vite. Mais apporter de la joie aux autres tant qu'on est vivant, laisser le souvenir de sa beauté et le parfum de sa vie derrière soi... »

 

« Dès lors que des gens influents contrôlent les masses sans éducation et non informées, on assiste toujours à des abus de pouvoir. »

 

« La vie n'était que risque, et le pire de tous consistait à ne pas la vivre pleinement. »

 

Pas le choix, je vais lire le suivant, je viens de le découvrir dans ma bibliothèque… J'espère une prochaine critique plus enthousiaste ;-)

Partager cet article

Repost 0
Published by Carine - dans Roman rouge
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Carine
  • Le blog de Carine
  • : Pas de résumé, pas vraiment une critique, juste mes sentiments en quelques mots :-)
  • Contact

Recherche