Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2016 4 25 /08 /août /2016 11:14

Trois sœurs, trois styles…

Après la rebelle, après la passionnée, voici la bas-bleu pour qui l'aventure commence et se termine dans les livres.

Après les pamphlets, après l'espionnage de salon, voici la recherche de l'histoire au travers des contes et légendes si riches en enseignement de ce vert pays peuplé de lutins et de fées.

Après la révolte de 1798, les répressions violentes de 1790 et 1800, le récit de Caroline se déroule pendant la nouvelle rébellion de 1803 qui n'aboutira pas et verra encore de nombreuses vies sacrifiées en vain.

La plume est toujours belle, l'auteure continue l'histoire et c'est avec plaisir que l'on retrouve les personnages des deux tomes précédents. Seul bémol pour moi, l'ajout dans ce volume de scènes chaudes où le clinique prend vite le pas sur l'érotisme et où manifestement l'auteure ne se sent pas à l'aise car les nombreuses répétitions d'une même scène m'ont vite lassées.

« Ce n'était pas ainsi que Caroline Blacknall s'était imaginée mourir. Non qu'elle y pensât souvent. Vivre prenait trop de temps et d'énergie pour qu'on songe à la mort. Mais elle avait espéré quitter ce monde paisiblement, après une longue vie bien remplie, plutôt qu'en se noyant à l'âge de vingt ans, à la poursuite d'une chimère... »

« La façon dont ils dardaient sur les gens leurs grands yeux bruns faussement candides lui donnait l'impression qu'ils fomentaient quelque mauvais coup. Comme s'ils attendaient le bon moment pour jeter à terre leur cavalière avant d'en rire de leurs grandes dents jaunes. »

Assez triste de terminer cette trilogie par une note moins bonne et j'espère que l'auteure ne va pas s'enliser dans cette nouvelle mode crue qui détruit pour moi le charme particulier des « livres rouges ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Carine - dans Roman rouge
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Carine
  • Le blog de Carine
  • : Pas de résumé, pas vraiment une critique, juste mes sentiments en quelques mots :-)
  • Contact

Recherche