Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 août 2015 3 19 /08 /août /2015 08:19


Pas vraiment une découverte car j'ai déjà lu des romans de cette auteure mais plutôt une combinaison de petits quiproquos avec ma fille. Ainsi, quand on a trouvé par hasard lors des soldes le tome 2 de la saga des sœurs Essex, elle me dit, maman, c'est le tome qui te manque pour terminer la série… Bien vu, si ce n'est que j'ai maintenant le tome 2 et 3 et qu'elle a le tome 1 et 4 . A nous deux, nous avons enfin la série complète, c'est donc le moment d'en faire une critique.
Voilà un roman qui commence sur les chapeaux de roues : un tuteur attend quatre petites filles et se retrouve avec quatre jeunes femmes à marier, et voilà comment un éclat de rire fuse juste après avoir commencé la lecture. Bon, faut dire que je suis un bon public et que ce genre de situation quand elle est bien décrite m'amuse beaucoup.
L'auteure avec beaucoup d'humour et une plume légère et pétillante se délecte d'une certaine société anglaise psycho rigide qui a vraiment du mal à s'adapter à la différence et où les jeunes filles sont vite jugées à la moindre incartade.
Elle a choisi, pour notre plus grand plaisir, quatre styles différents pour nous faire vivre les aventures de ces quatre sœurs.
L'aînée, Tess, est investie d'une mission, se trouver rapidement un mari riche pour permettre à ses jeunes sœurs de faire leurs entrées dans le monde. Ici, tout est classique, le rythme et les références.

Annabelle, la calculatrice, celle pour qui la richesse est la seule option et où l'amour n'est que la cerise sur le gâteau. Une écriture tout en fuites, en courses, en rushs…

Imogène, tellement certaine que son amour est l'Amour qu'elle ira jusqu'où bout de son rêve qui n'est finalement qu'un rêve… En pleine comédie dramatique, l'auteure a écrit ce troisième roman un peu comme une pièce de théâtre.

Joséphine, la benjamine, une dévoreuse de livres, une observatrice qui essaie de maîtriser au travers les aventures de ses trois sœurs aînées le grand mystère le l'amour. Et voilà l'auteure qui nous chapitre son dernier opus comme un roman feuilleton.

Quatre romans, quatre styles, quatre sœurs toujours présentes au fil de cette lecture bien amusante

Partager cet article

Repost 0
Published by Carine - dans Roman rouge
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Carine
  • Le blog de Carine
  • : Pas de résumé, pas vraiment une critique, juste mes sentiments en quelques mots :-)
  • Contact

Recherche